femme qui à mal dans le bas du ventre

TROUBLES FÉMININS

Endométriose

Environ 10% des femmes en âge de procréer sont touchées par l’endométriose. Cette maladie chronique peut devenir très gênante pour une femme, mais les médecines douces peuvent permettre de soulager ce trouble.

Définition

Lors des règles, l’endomètre (tissu qui tapisse l’utérus) se désagrège s’il n’y a pas de fécondation et provoque des saignements. En revanche, pour certaines femmes l’endomètre se développe en dehors de l’utérus et va se greffer sur les organes situés à proximité. Cette greffe va provoquer des lésions aux organes touchés et des kystes, cela devient alors une endométriose.

Causes, symptômes et conséquences de l’endométriose

Les douleurs liées à ce trouble n’est pas similaire selon les cas, certaines femmes chez qui le tissu n’est pas très développé peuvent ressentir des douleurs plus importantes que d’autres.

Le symptôme le plus fréquent est l’apparition de règles douloureuses et abondantes et plus précisément autour du 3e jour de cycle. Voici d’autres symptômes qui peuvent annoncer une endométriose :

  • Douleurs lors des relations sexuelles
  • Crampes et douleurs intenses pendant la menstruation
  • Troubles urinaires
  • Fatigue chronique
  • Troubles digestifs

Les médecines douces recommandées

De nombreuses pratiques en médecine douce peuvent aider à soulager les douleurs liées à l’endométriose, mais en voici quelques-unes pour mieux vous aiguiller.

Grâce à la Sophrologie, vous pourrez améliorer votre gestion de la douleur efficacement. Cette pratique se base sur des exercices de méditation, de respiration et de relaxation utiles pour équilibrer votre corps et votre esprit.

La Médecine Traditionnelle Chinoise est très efficaces pour combattre la fatigue chronique ou les douleurs liées aux règles en revitalisant votre organisme.

La Naturopathie vous aidera à adopter une alimentation saine, favorable à la diminution des inflammations. Un régime alimentaire anti-inflammatoire vous sera proposé pour atténuer vos douleurs.

L’Ostéopathie peut également être utile en dynamisant la mobilité de certaines zones comme le bassin, la colonne vertébrale ou les organes gynécologiques. Cette pratique vous permettra de soulager vos douleurs.

 

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.