crise d'angoisse

STRESS & TROUBLES ÉMOTIONNELS

Crise d’angoisse

La crise d’angoisse est un trouble anxieux touchant principalement les femmes. En France, 3% de la population en souffre.

Crise d’angoisse : définition

La crise d’angoisse, aussi appelée crise de panique, se manifeste par une grande sensation de mal-être. Elle apparaît généralement de manière brutale et peut durer de quelques minutes à plusieurs heures. Lorsqu’elle survient, l’angoisse est une émotion bénéfique car elle permet de rendre l’esprit plus attentif à son environnement. Elle crée un état d’excitation qui permet de rester en alerte, mais lors d’une crise, cet état devient alors incontrôlable et la panique s’installe suivie de plusieurs symptômes désagréables.

Bien qu’elle ne représente pas de danger pour votre santé, apprendre à la contrôler vous aidera à mieux vivre les crises.

Les causes et les symptômes d’une crise d’angoisse

Le plus souvent, une crise d’angoisse survient chez les personnes de nature anxieuse, mais elle peut aussi se manifester brutalement suite à un événement provoquant un grand état de stress. Certains facteurs peuvent accentuer l’apparition d’une crise d’angoisse comme la perte d’un proche, la consommation de drogue ou d’alcool, ou des situations anxiogènes (foule, transports en commun…).

Elle peut aussi être associée à un autre trouble émotionnel comme une dépression, une phobie sociale ou un trouble de l’anxiété généralisé.

Les symptômes peuvent varier selon les personnes et selon les crises. On peut distinguer 2 types de symptômes, les physiques et les psychiques. Les symptômes psychiques sont alimentés par les symptômes physiques.

Symptômes physiques :

  • Palpitations cardiaques
  • Nausées
  • Bouffées de chaleur
  • Douleurs au thorax
  • Tremblements
  • Vertiges, malaises
  • Sueurs, frissons
  • Tachycardie (rythme cardiaque qui augmente)

Symptômes psychiques :

  • Peur d’évanouissement
  • Peur de mourir
  • Peur de crise cardiaque
  • Peur d’étouffement

Lors de ces événements stressant, certaines personnes chercheront à fuir la situation de stress, d’autres seront incapables de bouger.

Les médecines douces recommandées en cas de dépression

Lors d’une crise, le premier geste à adopter est de se rendre dans un endroit calme et isolé pour se détendre. Évitez de respirer trop rapidement, cela favorisera l’hyperventilation et accentuera l’intensité de la crise. Si vous êtes en présence d’un proche, sollicitez-le, sa présence pourra vous aider à vous apaiser plus efficacement.

Si vous expérimentez des crises régulièrement, vous pouvez aussi réserver une séance dans l’une des pratiques douces ci-dessous.

La sophrologie est une pratique efficace pour lutter contre l’angoisse. Le praticien vous proposera des exercices de relaxation dynamique pour vous permettre de calmer plus rapidement vos crises. Par la suite, il pourra vous apprendre des exercices de “préparation” pour mieux appréhender les crises et mieux gérer les situations de stress.

La pratique du yoga peut aussi vous permettre de diminuer le stress, modifier votre respiration et recentrer votre concentration. Le pratiquer régulièrement vous relaxe et vous permet de diminuer le stress et donc les crises d’angoisse.

L’hypnose accède à l’inconscient et à ses mécanismes afin d’établir une meilleure relation avec votre corps. Grâce à cette pratique vous pouvez visualiser le contexte de stress menant à une crise d’angoisse et en change la perception.

 

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.