tms arthrite

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) ET MAL DE DOS

Arthrite

L’arthrite est une inflammation aiguë ou chronique des articulations. Ce rhumatisme touche souvent les pieds ou les mains. 1 Français sur 2 et 1 jeune sur 3 (18-24 ans) souffre de douleurs articulaires.

Définition de l’arthrite

L’arthrite est une maladie inflammatoire de l’articulation due à une sécrétion de quinines. Cette maladie touche un grand nombre de personnes et peut être d’origine infectieuse, métabolique ou encore immunitaire. Elle affecte essentiellement les articulations des mains et des pieds et peut avoir différentes causes, dont la plus connue est la polyarthrite rhumatoïde. Les femmes présentent plus de cas d’arthrite que les hommes. Elles représentent 60 % des personnes atteintes.

Il existe plusieurs types d’arthrite : arthrite rhumatoïde accompagnée d’enflure et de rougeur à plusieurs articulations, arthrite psoriasique accompagnée de psoriasis, l’arthrite septique due à un virus ou bactérie, l’arthrite micro-cristalline.

Les plus fréquentes sont l’arthrite des rhumatismes inflammatoires chroniques ou maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ou le lupus systémique.

Les symptômes

Le gonflement et l’inflammation de l’articulation sont des caractéristiques de l’arthrite. Ces symptômes peuvent s’accompagner de rougeurs et de chaleur. On parle donc des signes inconstants de cette pathologie, à tel point que la douleur peut se faire ressentir en pleine nuit, empêchant la personne malade de se rendormir et créant alors des insomnies. Cette pathologie peut toutefois affecter aussi bien les enfants que les adultes. L’arthrite peut être soulagée grâce à un dérouillage (étirements) tous les matins d’au moins une demi-heure.

Les causes

La maladie peut apparaître à la suite de certains traumatismes, d’infections ou par une simple usure naturelle. Elle peut aussi être la conséquence d’une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le corps attaque ses propres tissus lui-même. La médecine n’arrive pas toujours à expliquer les symptômes de cette maladie.

 

Les médecines douces recommandées

La Sophrologie est une thérapie qui pourra vous aider à mieux gérer la douleur (chronique ou aiguë). Cette pratique a été mise au point à la fin des années 60 par le docteur Alfonso Caycedo. Elle permet de relâcher les tensions grâce à des exercices de relaxation et de respiration contrôlée.

L’Acupuncture, pratique de la Médecine Traditionnelle Chinoise, est une pratique efficace pour soulager les inflammations des articulations. Des résultats significatifs apparaissent après quelques séances rapprochées.

L’Hypnose aussi fait partie des méthodes qui pourront vous aider à vous sentir mieux. Cette thérapie puissante vous apprendra à gérer la douleur et à entrer naturellement dans un profond état de relaxation.

La Diététique est aussi conseillée. Faisant rapport à l’alimentation, cette thérapie vous orientera vers les aliments adaptés. Il vous établira un régime alimentaire sain, pour que votre organisme se sente mieux. Le praticien pourra vous donner les aliments à éviter dans le but de vous soulager. La Naturopathie pourra également vous aider en vous conseillant des plantes et une alimentation anti-inflammatoire.

Vous pouvez aussi pratiquer la Psychothérapie, conseillée en cas d’arthrite en complément de traitement médicaux (anti-inflammatoires non stéroïdiens et corticostéroïdes).

Ces méthodes douces peuvent être combinées. Vous pouvez prendre conseil auprès d’un praticien ou des équipes Pungao.

 Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.