Seniors

Vieillir est un changement naturel que chacun devra expérimenter, mais tout le monde ne voit pas la vieillesse de la même manière. Pour certains, un senior est synonyme d’expérience et de sagesse marqués par l’histoire. Pour d’autres, elle signifie le début de la fin avec des problèmes physiques qui commencent à se manifester et le sentiment d’être inutile, voire d’être un fardeau.

Il n’est pas simple de vieillir et d’accepter les changements que son corps subit. Les douleurs articulaires sont de plus en plus présentes, la faiblesse du corps se fait ressentir, des angoisses peuvent même survenir.

Mais la vie n’est pas terminée pour autant ! Il existe de nombreuses solutions pour mieux appréhender la vieillesse, notamment au travers des médecines douces adaptées aux seniors.

Les solutions naturelles efficaces pour les seniors

De nombreuses pratiques et disciplines en médecine douce sont efficaces pour soulager les maux liés à la vieillesse.

La sophrologie et l’hypnose sont très utiles pour apprendre à gérer la douleur comme les rhumatismes (arthrite, arthrose…). La sophrologie vise à rééquilibrer le corps et l’esprit à travers des exercices de relaxation, méditation et de respiration accessibles à tous.

L’ostéopathie, comme  la chiropraxie sont d’excellente pratiques pour traiter les troubles fonctionnels en rééquilibrant le corps. Elles permettent également de garder une bonne mobilité et une bonne souplesse.

La naturopathie est aussi très efficace car elle permet d’adapter son hygiène de vie, comme l’alimentation, a ses besoins et ainsi améliorer son bien-être.

Enfin, la médecine traditionnelle chinoise, et notamment l’acupuncture, revitalise votre corps en se basant sur la circulation des énergies. Cette pratique pourra vous soulager les troubles digestifs, respiratoires et nerveux.

Grâce à ces pratiques et à un peu d’exercice physique, vous pourrez mieux vous accepter et ainsi mieux vivre les changements de votre corps.

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.