enfant précoce

Enfants et adolescents

Précocité

Le nombre d’enfants surdoués en France, en âge d’être scolarisés, est d’environ 200 000. Si la précocité est difficile à déceler, quelques médecines douces existent pour soutenir votre enfant précoce.

Définition

On parle d’enfant précoce, ou surdoué, lorsque son QI est égal ou supérieur à 130. Un enfant normal aura, quant à lui, un QI  moyen autour de 100. L’enfant précoce a certes de nombreuses facilités de langage et d’apprentissage, mais il peut aussi être sujet à de l’anxiété ou de l’hypersensibilité. Être surdoué n’est pas simple tous les jours car l’enfant évolue en dehors des normes sociales et en décalage avec les gens de son âge.

Il est donc nécessaire de l’accompagner et de le soutenir jusqu’à l’adolescence.

Enfant précoce : comment le déceler ?

Plusieurs signes pourront vous interpeller sur la précocité de votre enfant.

  • Le langage : il utilise rapidement un vocabulaire riche et élaboré avec des phrases bien construites pour son âge.
  • Un intérêt pour les sujets de “grandes personnes” : votre enfant a plus tendance à s’intéresser aux discussions d’adultes. Il exprime une grande volonté d’apprendre et n’hésite pas à donner son avis de manière construite sur des sujets qui ne sont pas de son âge.
  • Une très bonne compréhension : un enfant précoce n’a presque pas de difficultés à comprendre un sujet qui l’intéresse. En revanche, il ne parviendra pas tout le temps à expliquer son raisonnement.
  • Une difficulté pour se sociabiliser : bien que très intelligent, il a du mal à se faire des amis. Pour cause, il est en décalage avec les enfants de son âge, qui ne comprennent pas sa façon de penser et de fonctionner.

Les médecines douces recommandées

Un enfant précoce doit être suivi pour lui permettre de mettre à profit ses capacités intellectuelles. Voici des pratiques douces qui pourront l’aider pendant sa croissance.

La Sophrologie permettra à votre enfant de gérer au mieux ses émotions. Ces enfants ont souvent du mal à faire face à la frustration ou autres émotions de ce genre. Les exercices de respiration et de relaxation de cette pratique leur donneront les outils nécessaires pour mieux y faire face.

L’Hypnose sera très utile pour votre enfant puisqu’elle pourra l’aider à mettre à profit ses capacités cognitives efficacement mais elle facilitera aussi sa gestion des émotions et son intégration sociale.

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.