enfant hyperactif

Enfants et adolescents

Hyperactivité

En France, l’hyperactivité (Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité) touche environ 7% des enfants en âge d’aller à l’école. Découvrez les pratiques douces conseillées pour soulager ce trouble.

Définition

L’hyperactivité, ou Trouble Déficit de l’Attention, est un trouble comportemental touchant plus souvent les garçons que les filles. Des mesures psychologiques, éducatives et sociales doivent être mises en place pour permettre à l’enfant de se développer normalement.

Cette pathologie se traduit par un sérieux manque de concentration et d’attention, une forte agitation et une impulsivité très marquée. De trois à 6 ans, il est normal que votre enfant montre des signes d’hyperactivité. Si ce “trop plein” d’énergie continue,  il peut être nécessaire de consulter pour vous s’assurer que ça ne lui porte pas préjudice par la suite.

Causes et symptômes d’une hyperactivité

Aucune cause n’a été clairement identifiée, mais certains liens ont néanmoins pu être repérés :

  • Un enfant ayant un parent qui a eu ce trouble semble être un facteur déterminant
  • Une carence en fer
  • Un dysfonctionnement cérébral

En revanche, plusieurs symptômes propres à ce trouble ont été clairement identifiés :

  • Difficulté d’apprentissage : par manque de concentration, l’enfant éprouve des difficultés à lire et à écrire
  • Mauvaise coordination : l’enfant a des difficultés à répéter une même action
  • Troubles du langage : il ne parvient pas à terminer ses phrases
  • Vie sociale compliquée : de par sa différence, il est mal accepté par les autres enfants

Il y a donc de nombreuses manifestations à prendre en compte et souvent le diagnostic d’une hyperactivité est tardif.

Les médecines douces recommandées

Certaines médecines douces peuvent aider votre enfant à réduire les symptômes liés à ce trouble en travaillant minutieusement sur chacun d’entre eux.

La Sophrologie mixe des exercices de respiration, méditation et de relaxation. Cette pratique peut être très utile pour canaliser l’excès d’énergie de votre enfant.

L’Hypnose est aussi très efficace pour soulager ce trouble puisqu’elle travaillera sur son subconscient. Votre enfant apprendra rapidement à reprendre contrôle de son corps après quelques séances.

La Naturopathie peut aussi être un bon moyen d’agir efficacement sur ce trouble car elle utilise des moyens naturels pour palier à certaines carences. Un naturopathe pourra lui donner un régime riche en magnésium pour l’aider à se concentrer, être moins anxieux et moins fatigué.

La pratique régulière du Yoga est aussi très utile. Les exercices de méditation et de relaxation lui permettront de se calmer et d’évacuer le stress emmagasiné.

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.