développement personnel motivation

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET BIEN-ÊTRE

Motivation

En Europe, plus de 46 % des personnes ont un problème de motivation. La motivation est un sentiment qui nous pousse à accomplir des exploits, à aller au-delà de nos forces, de nos capacités dans tous les domaines de notre vie. Mais bien souvent, notre entourage ainsi que nos échecs peuvent nous pousser à ressentir des problèmes de motivation.

Définition

 

La motivation désigne un désir, une volonté, d’atteindre un but ou de réaliser une action.

Cette notion est importante en développement personnel. Se développer implique de changer, sortir de sa zone de confort. Sans motivation, des modifications de nos comportement, de nos habitudes pour intégrer de nouvelles routines comme le sport et atteindre nos objectifs sont impossibles.

Le problème de motivation peut avoir plusieurs causes. On peut noter par exemple le manque de curiosité, le manque de confiance en soi, l’accumulation de problèmes, une grosse déception, la dépression, le manque d’intérêt dans notre vie, ou encore des troubles psychologiques. Un manque ou un excès de responsabilité peut être aussi à la base du problème. En effet, mettre la barre trop haute peut par exemple faire perdre de la motivation.

Apathie et aboulie, quand le manque de motivation devient une maladie

Contrairement aux problèmes de motivation, l’apathie désigne l’état d’une personne qui n’éprouve aucune motivation. C’est-à-dire que cette personne n’a aucun intérêt ni même une passion quelconque. Elle se manifeste dans certains cas de schizophrénie, hypothyroïdie ou encore dans les cas de dépression. Tout devient difficile, la personne atteinte n’arrive plus à prendre de décision ni à accomplir des actes.
L’aboulie se caractérise par une certaine volonté, mais la personne concernée se retrouve dans l’incapacité de se manifester (volonté ou poser des actes). C’est un trouble qui peut provenir du burn-out.
L’aboulie est quasiment similaire à l’apathie. La différence entre ces deux maladies est la sensibilité à la récompense. La personne aboulique a la volonté d’accomplir des actions, tandis que la personne apathique ne l’a pas.  

Problème de motivation : les médecines douces recommandées

Ce manque d’intérêt pour toutes choses peut être réglé lorsque l’on a la possibilité d’être suivi par un spécialiste qualifié. Plusieurs pratiques de médecine douce peuvent vous aider.

La Sophrologie est connue pour l’harmonisation du corps et de l’esprit. Elle vous permettra de renforcer vos pensées, vos émotions et votre comportement, en vous fournissant une “boite à outils” d’exercices utiles à la motivation.

L’Hypnose permet d’accéder à vous ressources intérieures de manière inconsciente, pour augmenter la relaxation, diminuer le stress, chasser des phobies, mais aussi améliorer votre motivation. Elle peut aussi soulager la douleur et l’anxiété. Les études ont monté qu’elle aidait à améliorer sa condition physique et mentale.

Enfin, le Coaching personnel est un accompagnement effectué par un coach avec toute personne qui le désire pour un développement personnel. Nos praticiens proposent souvent, en plus de leur pratique d’hypnose ou de sophrologie, du coaching afin d’accompagner aux mieux les personnes qui consultent dans leur transition de vie.

Ces pratiques de médecine douce vous aideront à vous épanouir à nouveau et à retrouver la motivation dont vous avez besoin dans votre.

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.