developpement personnel confiance en soi

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ET BIEN-ÊTRE

Confiance en soi

Avoir confiance en soi permet d’affronter sereinement les événements de la vie. L’âge auquel on serait le plus serein serait 60 ans… Comment faire avant cela ? Découvrez les médecines douces efficaces pour booster sa confiance !

Confiance en soi : définition

La confiance en soi est une sorte de paix intérieure, de sérénité nécessitant parfois un gros travail sur soi.

Manque de connaissance de soi-même, peur du regard des autres, événements importants à venir… Autant de situations qui génèrent un manque de confiance en soi, en ses capacités à réussir.

La confiance commence à se créer durant l’enfance. Les parents, les professeurs, les ami(e)s la développe petit à petit. Ensuite, le reste de nos vie, les événements positifs et négatifs l’impactent. Elle se renforce grâce à la maîtrise de certaines activités, s’altèrent suite aux échecs.

La confiance en soi s’améliore avec l’âge. Elle atteindrait son apogée à 60 ans, âge où le regard des autres n’importe plus, où la connaissance de soi est meilleure.

Les personnes qui manquent de confiance cherchent à expliquer leurs actes, à se justifier, elles peuvent se rabaisser, ne vivent pas dans le présent. Ces actes entraînent des conséquences telles que l’incapacité de s’affirmer, passer à côté d’opportunités, développer des problèmes physiques (au niveau de l’estomac ou de la poitrine), stagner dans sa vie.

La confiance en soi est un cercle vertueux comme vicieux. Avoir confiance en ses capacités, c’est maximiser ses chances de réussir et ainsi gagner en confiance en soi. Inversement, affronter un événement sans confiance en soi sera plus difficile et les chances d’échouer plus grandes, ce qui renforcera le manque de confiance. La timidité et la difficulté de prendre la parole en public sont des conséquences directes du manque de confiance. À l’inverse, celui qui a une grande confiance est plus enclin à prendre des risques, à oser, sortir de sa zone de confort pour atteindre ses objectifs. Attention cependant à ne pas tomber dans l’ego et le narcissisme.

Améliorer sa confiance permet de développer sa positivité, sa vie professionnelle et sa vie de couple, vaincre sa timidité, être à l’aise lors d’entretien d’embauche, parler en public, s’épanouir, savoir dire non…

La confiance en soi n’est pas l’estime de soi. L’estime de soi est l’image de soi, la confiance en soi est la confiance en ses capacités, ses ressources devant un événement.

Les médecines douces recommandées

Les pratiques recommandées pour améliorer sa confiance sont la Sophrologie et l’Hypnose.

L’Hypnose permet de prendre confiance en soi par la suggestion. Elle aide la personne dans la variation de sa conduite et dans l’accomplissement de ses intentions. Elle contribue aussi à développer l’assurance en soi ainsi que la conviction en ses facultés.

La Sophrologie est une pratique recommandée dans le cas de manque de confiance en soi. Avec le sophrologue, vous pourrez apprendre à vous découvrir, à avoir une prise de conscience sur vous-même. Cette médecine douce favorisera les pensées positives, évacuera les conséquences du manque de confiance, éliminera les blocages afin de vous accepter et enfin mobiliser vos capacités.

En Naturopathie, certaines huiles essentielles permettent également de reprendre confiance en soi. C’est le cas par exemple de la Bergamote, ou du Laurier noble.

Le coaching, souvent proposé par les sophrologues et praticiens en hypnose, est une pratique complémentaire utile à l’amélioration de la confiance en vous.

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.