intolérance gluten médecine douce

Allergies et intolérances

Maladie Cœliaque

En France, la maladie cœliaque toucherait environ 1% de la population. Cette maladie chronique, aussi appelée “intolérance au gluten” peut devenir gênante sans une alimentation adaptée.

Définition

La maladie cœliaque, ou intolérance au gluten, empêche votre corps d’assimiler correctement certains nutriments. Cela s’explique par la disparition des villosités de la muqueuse qui tapisse votre intestin grêle. Ces villosités sont de petits replis de la muqueuse qui facilitent l’absorption des nutriments tels que :

  • Les glucides
  • Les lipides
  • Les vitamines
  • Les minéraux
  • etc

Chez certaines personnes, la consommation de gluten (protéine présente dans certaines farines) entraîne une inflammation provoquant la destruction des villosités de la muqueuse. Cela a pour effet de réduire grandement l’absorption de nutriments et peut entraîner divers troubles digestifs.

Le blé, le seigle, l’épeautre, l’avoine, l’orge font partie des farines qui contiennent du gluten.

Causes, symptômes et conséquences de la maladie cœliaque

Bien qu’une prédisposition génétique soit nécessaire à cette maladie,  la cause de cette pathologie n’est pas encore connue.

Les symptômes pouvant alerter sur la présence de cette maladie sont très variés et leur intensité sera différente pour chaque cas :

  • Diarrhées chroniques et ballonnements
  • Constipation
  • Anémie
  • Carences en vitamines A, E, K, D, C
  • Nausées ou vomissements
  • Tétanie
  • Amaigrissement
  • Fatigue
  • Oedèmes
  • Pigmentation cutanée

Sans une alimentation adaptée, la maladie cœliaque peut évoluer et vous exposer à des risques plus graves :

  • Stérilité
  • Ostéoporose
  • Cancers
  • Croissance ralentie chez les enfants

Notre recommandation

Afin de palier les symptômes et éviter certaines complications, vous devrez mettre en place un régime alimentaire sans gluten. Pour cela, vous devrez faire attention aux étiquettes sur les produits que vous achèterez car le gluten peut être inscrit sous une autre dénomination.

En cas de doute sur le régime à mettre en place, vous pouvez consulter en Naturopathie. Le naturopathe vous aidera à adapter votre alimentation tout en  stimulant vos mécanismes d’autoguérison et retrouver énergie et vitalité, grâce aux plantes, aux huiles essentielles, etc.

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.