obésité tca alimentation

ALIMENTATION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE

Obésité

L’obésité est une maladie dangereuse pour la santé, dont l’évolution peut être prévenue. 15,3 % de la population française est atteinte. Quelles médecines douces utiliser pour diminuer les risques d’obésité ?

Définition de l’obésité

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, « Le surpoids et l’obésité se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui représente un risque pour la santé.

L’obésité ne se définit pas en nombre de kilos mais en indice de masse corporelle (IMC). Celui-ci doit être supérieur à 30 pour être considéré comme obèse, à 35 pour l’obésité sévère et plus de 40 pour l’obésité morbide (obésité massive).

Avoir une surcharge pondérale représente un risque pour la santé. L’obésité est un trouble qui favorise le déclenchement ou le développement de plusieurs autres maladies. On peut citer les thromboses veineuses, l’hypertension artérielle, le diabète, le risque accru d’AVC et de maladies cardiovasculaires, la réduction de l’espérance de vie, les complications pendant la grossesse, etc.

Lorsque le tissu graisseux est trop important, l’obésité devient une maladie chronique irréversible. Il convient donc d’agir en prévention, avant de laisser l’excès de masse grasse s’installer.

Les causes et symptômes

Les causes de l’obésité sont la sédentarité, une prédisposition génétique, un régime alimentaire trop riche, le stress, le manque de sommeil, la malbouffe, la consommation d’alcool, la présence de certaines maladies dont les troubles du métabolisme, l’hypothyroïdie, etc.

L’obésité peut être la conséquence d’un trouble du comportement alimentaire (TCA), comme l’anorexie.  L’hyperphagie ou les grignotages compulsifs peuvent par exemple augmenter significativement la masse graisseuse.

Les principaux symptômes de l’obésité sont notamment le surpoids, transpiration excessive, des difficultés respiratoires, l’essoufflement après un moindre effort, l’apnée du sommeil, les maux de dos et de genoux, une faible estime de soi, etc.

Une prise en charge médicale est nécessaire. Les personnes souffrant d’obésité peuvent aussi opter pour la chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité) mettant en place des opérations comme la gastroplastie (anneau gastrique). La chirurgie bariatrique s’applique pour les obésités morbides. Ces opérations complexes ont pour but de modifier la façon dont la nourriture est absorbée. Ce traitement permet une sensation de satiété plus rapide.

Les médecines douces recommandées

L’obésité est une maladie qui s’installe avec le temps. Vous pouvez donc agir avant qu’il ne soit trop tard.

En prévention, adopter une alimentation saine est la première étape. Diminuez les grignotages, réduisez les mauvais lipides, mangez plus de fruits et de légumes.  Augmenter sa dépense énergétique est nécessaire également : pratiquez des activités physiques, sortez, bougez. Il existe de multiples manières de se dépenser comme la marche rapide, le cardio, ou encore les activités de groupe ou salles de sport. Les personnes obèses peuvent avoir peur du regard des autres dans ce type de lieux. Tout ce qui importe est votre progression, les kilos qui fondent séance après séance et l’amélioration de votre santé.

Être suivi.e par un Diététicien-nutritionniste vous permettra d’établir des menus spécialisés, adaptés et tenables.

La Naturopathie pourra aussi vous aider afin d’adopter une alimentation équilibrée et améliorer votre hygiène de vie globale.

Par ailleurs, l’Hypnose peut s’avérer très efficace pour lutter contre les troubles alimentaires. Des protocoles comme «l’anneau gastrique virtuel » permettent réellement de perdre du poids, avec un suivi et une motivation pour maigrir.

Enfin, l’Acupuncture en Médecine Traditionnelle Chinoise, a scientifiquement montré son efficacité pour favoriser la perte de poids et baisser son IMC.

Enfin, la pratique régulière de la Méditation permet d’arrêter de considérer la nourriture comme une réponse émotionnelle, et d’augmenter le plaisir et la satisfaction engendrées en mangeant.

 

En définitive, l’obésité est une maladie qu’il faut traiter sans attendre. Dès l’apparition des premiers signes, agissez pour votre santé en adoptant les bonnes habitudes alimentaires et une activité physique régulière. Pour être soutenu.e et accompagné.e physiquement et psychologiquement, consultez un praticien adéquat.

 

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.