TMS & Mal de dos

La première cause des maladies professionnelles indemnisées concerne les troubles musculo–squelettiques, les TMS  (87%). Nos activités quotidiennes sollicitent l’utilisation des muscles, des articulations, des ligaments et autres. Cependant, mal exécutés,  les mouvements peuvent occasionner des douleurs, des traumatismes ou des troubles plus graves.

En général, les TMS désignent l’ensemble des troubles ou douleurs affectant les muscles et les différentes articulations du corps humain. Ils se manifestent par divers symptômes dont notamment des malaises, des douleurs, de l’inconfort ou autres. Ces derniers peuvent empirer si vous ne prenez pas le soin de les traiter le plus tôt possible.

Les maladies les plus courantes sont les lombalgies. Il s’agit de douleurs au niveau des lombaires. La sciatique, la cervicalgie, l’hernie discale, le Syndrome du canal carpien… sont tous aussi fréquents. L’arthrite et l’arthrose sont également des douleurs articulaires fréquentes.

Les parties du corps atteintes par ces troubles sont notamment le cou, le genou, les épaules, les coudes, les poignets, les mains et les doigts…

Les solutions naturelles contre les TMS

Plusieurs pratiques et disciplines en médecine douce permettent de soulager les douleurs des TMS. Les thérapies manuelles types ostéopathie et chiropraxie sont reconnues et souvent utilisées par les patients. Elles sont remboursées par de plus en plus de mutuelles. Les massages comme le shiatsu, la chiropraxie, le yoga, la naturopathie, la phytothérapie, l’acupuncture, la sophrologie, l’hypnose et la réflexologie font aussi parties des pratiques non conventionnelles.

Pour éviter les maux de dos et les TMS en général, une des solutions est la prévention et la mise en place d’une hygiène de vie saine. Grâce à la pratique d’exercice physique,  l’adoption des bonnes postures, une bonne alimentation anti-inflammatoire, vous diminuez vos risques de blessures. Dans le cadre de votre profession, optez pour des positions qui vous permettent de maintenir votre dos et votre nuque droits. Connaître les troubles spécifiques qui sont liés aux TMS vous permettra de réagir rapidement et de trouver le praticien qu’il vous faut en fonction de vos symptômes.

Il ne faut pas non plus négliger le stress, source de nombreux maux dont les TMS.

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.

Lombalgie

Torticolis

Mal de dos