Stress & Troubles émotionnels

Des études ont montré que le stress et les troubles émotionnels (anxiété, angoisse, dépression, somatisation…) font partie des troubles les plus diagnostiqués par les médecins.

Beaucoup sont aujourd’hui sujets à divers troubles liés à leur mode de vie ou rythme de travail. Touchant la majeure partie de la population, le stress, l’anxiété, les phobies, les angoisses, les troubles psychosomatiques, la dépression et les traumatismes peuvent avoir des conséquences néfastes chez les concernés.

Le stress est une réaction naturelle de l’organisme face une situation particulière. Cependant, le stress chronique est une véritable pathologie dans la mesure où il occasionne des troubles du sommeil, des maux de tête, des problèmes digestifs…

L’anxiété quant à elle se manifeste par une accélération du rythme cardiaque et de la respiration ou encore par une transpiration soudaine et des nausées. Elle provient la plupart du temps d’une inquiétude. Lorsqu’elle est permanente, elle devient une réelle maladie : le trouble anxieux généralisé (TAG). 2 à 5% de la population est concernée.

La transpiration excessive, la nausée, les douleurs dans la poitrine, l’accélération du pouls, le vertige etc. sont les symptômes récurrents de l’anxiété.

Les phobies telles que l’arachnophobie, la peur de prendre l’avion ou l’agoraphobie sont des troubles anxieux et émotionnels qui peuvent générer des angoisses. Ces peurs démesurées peut-être apprivoisée grâce aux médecines douces.

Les angoisses et plus particulièrement les crises d’angoisse (ou attaque de panique) sont également un trouble émotionnel et anxieux. Les crises d’angoisses sont des manifestations de malaises physiques et psychiques ponctuels et répétés. Elles surviennent souvent dans un environnement de stress et d’anxiété permanents. Chaque attaque provoquant un climat qui favorise l’apparition de nouvelles crises.

Les troubles psychosomatiques, quant à eux, sont des troubles psychiques dont les conséquences peuvent être physiques. On parle de “somatisation”. Ce sont tous les effets du corps sur l’esprit. La médecine douce dite holistique prend en compte la personne dans sa globalité. En effet, la part psychologique est un des premiers facteurs sur lequel le praticien travaille. Des recherches ont démontré la forte association entre symptômes physiques inexpliqués et troubles émotionnels.

Les traumatismes peuvent engendrer un stress post-traumatique, type de trouble anxieux sévère. Les évènements de la vie entrainant une surcharge émotionnelle, une situation de stress importante. Chômage, deuil, séparation… Ces périodes traumatisantes peuvent amener à des troubles psychologiques (insomnie, dépression…) et nécessitent alors souvent un accompagnement.

La dépression est une maladie où la personne a un désintérêt total de la vie, une grande tristesse, une faible estime d’elle… Cette maladie peut être causé par une grande période de stress, un traumatisme ou être hérédtiare. Se faire accompagner par un praticien en médecine naturelle peut aider à faire sortir de la dépression.

Ainsi, afin de baisser le niveau de stress et mieux gérer les troubles émotionnels, différentes thérapies peuvent être utiles : sophrologie, yoga, méditation, hypnose, naturopathie, en soins énergétiques…

Découvrez à quelles pratiques de médecines douces avoir recours pour quel trouble.

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.

Stress

Anxiété

Crise d’angoisse (attaque de panique)

Page en cours de création

Phobies et peurs

Troubles psychosomatiques

Traumatismes

Pas en cours de création