troubles emotionnel phobies

STRESS & TROUBLES ÉMOTIONNELS

Phobies

La peur est une émotion commune à tous les humains. C’est une phobie lorsqu’elle devient un facteur paralysant sans qu’il n’y ait véritablement de risque de danger. Près de 5 à 15 % de la population mondiale serait touchée par les phobies.

Phobie : Qu’est-ce que c’est ?

La phobie est une peur irrationnelle ressentie au cours d’une situation vécue comme dangereuse. Les phobies font partie, tout comme le trouble d’anxiété généralisé, des troubles anxieux. Ce sont des pathologies psychiques se manifestant par une peur ou une crainte irrationnelle d’une situation, d’un objet ou d’une activité en particulier. Les personnes souffrant d’une phobie sont conscientes de leur état sans pour autant avoir la capacité de s’en affranchir ou d’y résister.

Les types de phobies

On distingue trois types de phobies : les phobies simples, l’agoraphobie et les phobies sociales (phobies d’impulsion). On définit la phobie simple comme la peur anormale d’une situation ou d’un objet.  Dans l’ordre, les phobies les plus courantes chez les Français sont l’arachnophobie (peur des araignées), la peur des serpents, la peur du vide (des hauteurs), la phobie des dentistes, la peur de l’avion, la claustrophobie (peur des espaces clos), celle des hackers et les cybercriminels, des clowns, des endroits obscurs et des chiens.

On peut également citer la phobie scolaire, la phobie des aiguilles et du sang, des guêpes, de rougir… On dénombre en tout plus de 100 phobies spécifiques.

Quant à l’agoraphobie, c’est la peur pour une personne de se retrouver dans des lieux publics ou libres, avec de la foule. Les personnes affectées par ces troubles ont souvent du mal à avoir une vie sociale et elles refusent même de sortir de chez elles.

Les phobies sociales se caractérisent par la crainte d’une personne d’être observée, jugée ou humiliée par ses propres actes. Les personnes atteintes de ce type de phobies ont constamment peur du regard des autres.

 

Causes et symptômes

D’après certaines études, il existe un risque génétique que les phobies se transmettent par les parents. Généralement, les causes de la phobie sont beaucoup plus d’ordre social et environnemental.

L’agoraphobie est souvent liée aux crises de panique répétitives. Toutefois, elle peut naître sans la présence de ces crises. Elle peut s’aggraver avec le temps amenant ainsi l’individu à l’isolement et parfois même, à une consommation de drogues ou d’alcool, pour cesser d’avoir peur. Les phobies simples sont quant à elles reliées aux événements négatifs marquants de l’enfance (la morsure par un chien peut causer par exemple la cynophobie).

La personne en situation de phobie peuvent avoir des sueurs, une accélération du rythme cardiaque, des étourdissements

 

Les médecines douces recommandées pour les phobies

Les phobies affectent en général la qualité de vie des personnes. Elles limitent leur sociabilité et peuvent également impacter leurs proches. Certains médicaments peuvent être prescrits, comme les antidépresseurs contre les phobies sociales. Des médecines douces peuvent également avoir un impact significatif pour apaiser les peurs.

En fonction des symptômes présentés et du niveau de la gravité, une approche Psycho-thérapeutique peut être envisagée.Vous pouvez avoir recours aux thérapies cognitives comportementales (TCC).

La Sophrologie, pratique corps-esprit, est aussi efficace. Elle permet de maîtriser sa peur, en travaillant sur le stress intense généré dans les situations redoutées.

L’Hypnose peut également aider à sortir de la peur. En accédant à l’inconscient du sujet, le praticien peut faire des suggestions créant des changements rapides et efficaces. Le but étant de changer ses réactions face à l’objet phobique et éliminer la peur.

En conclusion, les phobies sont des troubles liés à des facteurs de divers ordres. Les symptômes qu’elles présentent varient d’une personne à une autre, allant de simples vertiges ou crises à l’incapacité de gérer son quotidien. Dans tous les cas, il est possible de surmonter sa peur ou sa phobie.

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.