manger sain alimentation tca

ALIMENTATION ET TROUBLES DU COMPORTEMENT ALIMENTAIRE

Alimentation saine

Vivre bien et vieux passe en partie par une alimentation saine. 25% des Français seraient en déséquilibre alimentaire. Quelles médecines douces utiliser pour manger sain ?

Pourquoi manger sain ?

Certaines personnes n’ont pas de problème de poids spécifique mais souhaitent retrouver une alimentation saine afin d’être plus en forme. Manger sain ne veut pas forcément dire faire un régime ou perdre du poids. Si ce qu’on mange est égal ce qu’on dépense (activité physique), le poids ne bouge pas. Inversement, il est tout à fait possible d’avoir une alimentation riche en matières grasses et en produits sucrés, sans prendre de poids.

Ainsi, manger sain peut permettre aux personnes de perdre du poids, le stabiliser ou en prendre.

Quant au déséquilibre alimentaire, il concerne :

  • Les dîners trop copieux
  • Les grignotages et non-respect des horaires de repas
  • Le manque de repas structurés et équilibrés
  • Le manque de préparation des repas consommés à domicile

Les déséquilibres les plus courants sont les repas pris sur le pouce, comme les sandwichs au bureau le midi, ou debout.

« Que l’alimentation soit ton premier médicament » disait Hippocrate. En effet, les aliments constituent à la fois le premier facteur de risque et de défense contre les agents pathogènes. De nombreuses études ont montré les bienfaits d’une alimentation saine et équilibrée sur la santé. Les fruits et légumes par exemple contiennent des vitamines et minéraux, antioxydants, fibres… excellents pour prévenir les maladies.

On en vient alors à reconnaître le rôle préventif de l’alimentation sur l’apparition et la croissance de certains troubles dont l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, etc. Les risques de ces maladies sont accrus par la consommation régulière de repas trop riches, trop sucrés ou trop gras. Aussi, manger sainement, pratiquer une activité physique régulière et dormir suffisamment permet d’éviter la fatigue et d’être au top de ses capacités.

Ces déséquilibres sont plus fréquents chez les enfants, les adolescents et les adultes actifs, et seraient plus élevés en Île-de-France. Les jeunes représentent l’avenir, il est nécessaire de leur fournir une bonne éducation alimentaire afin qu’ils soient en forme et en bonne santé.

Comment rééquilibrer ses repas pour manger sain ?

Avoir une alimentation saine passe par manger de tout, en petite quantité, et trouver un équilibre. Les excès sont autorisés et même nécessaires afin de se faire plaisir. Ils devront cependant être régulés pour éviter les apports nutritionnels trop riches en calories et trop pauvres en nutriments.

De bonnes habitudes alimentaires comprennent des plats à base de glucides (féculents), protéines animales ou végétales type lentilles, légumes et lipides (matières grasses –  bons acides gras, on évite les gras trans type frites). Il faut éviter les sucres (boissons sucrées type soda, jus de fruits en bouteille) pauvre en nutriments, les plats préparés, les produits transformés (cordon bleu tout fait), les aliments riches en gras saturés, les produits laitiers, le gluten, les viandes (viande rouge, charcuterie particulièrement). On favorisera les aliments complets (quinoa, riz complet…), les fruits secs, les crudités, les légumineuses

Tenir un carnet de suivi alimentaire ou télécharger une application comme MyFitnessPal afin de prendre conscience du nombre de calories journalier et de la nourriture que nous ingurgitons peut être un bon début afin de reprendre la main sur son alimentation.

Alimentation saine : les médecines douces recommandées

L’alimentation s’adapte à chaque individu en ce sens que les besoins en calories ne sont pas les mêmes chez tout le monde. Le poids, l’âge, le sexe sont des facteurs à prendre en compte au même titre que la dépense énergétique. Pour plus de certitude dans les choix opérés, les combinaisons d’aliments, la quantité requise, il est utile de faire recours à la Naturopathie. Le praticien, grâce au bilan de vitalité, vous fournira des conseils adaptés et personnalisés en fonction de votre morphopsychologie, incluant alimentation, exercice physique, relaxation, phytothérapie…

L’Ayurvéda quant à elle, vous propose quelques règles pour une alimentation équilibrée, saine et variée. En premier lieu, essayez de consommer les fruits en dehors des repas ou tout au moins 30 minutes avant. Évitez au maximum de consommer de l’eau ou des boissons glacées. Vous devez les prendre chaudes. Évitez de manger lorsque vous êtes sous le coup d’une forte émotion (colère par exemple)…

Par ailleurs, le peuple chinois est connu pour sa rigueur alimentaire, ce qui leur vaut une espérance de vie très élevée. La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) préconise un certain nombre de comportements alimentaires dont : manger local et bio, ne pas boire pendant les repas, bien mâcher les bouchées de tailles restreintes, éviter la nourriture industrielle, etc. Vous pouvez prendre rendez-vous avec un spécialiste de la médecine traditionnelle chinoise pour une prise en charge spécifique.

Enfin, prendre rendez-vous avec un Diététicien vous permettra de repartir avec des menus sains sur quelques semaines. Attention cependant au diététicien que vous choisissez. L’alimentation est une science très évolutive dont les études scientifiques changent souvent : œuf, café, lait… bons ou mauvais pour la santé ? On peut donc observer qu’il existe plusieurs « écoles » pour ces praticiens. Certains vous préconiseront des aliments que d’autres déconseilleraient.

L’alimentation ne devrait pas être un facteur de maladies ou un facilitateur de développement d’un quelconque trouble. Pour cela, prenez les mesures idoines pour manger sain et équilibré. La naturopathie, l’Ayurvéda et la Médecine Chinoise sont les 3 médecines traditionnelles respectives de l’Inde, la Chine et l’Occident. Vous pouvez choisir une de ces pratiques pour manger de manière équilibrée.  Comme le disent si bien les Chinois, manger beau, manger bon !

Les médecines douces ne remplacent pas un traitement médical. Consultez d’abord votre médecin en cas de maladie ou de malaise.