TMS et mal de dos : positions pour dormir - Pungao
Médecine douceSanté

Troubles musculo-squelettiques et mal de dos : les meilleures positions pour dormir

Ecrit par 7 décembre 2020Aucun commentaire
TMS et mal de dos

Vous soufrez de troubles musculo–squelettiques (TMS) ?  Pas de panique à travers cet article nous vous donnerons des astuces afin d’améliorer votre posture au lit. En effet, votre posture au lit peut soulager certains TMS et mal dos. On note les douleurs lombaires ou dorsales, les maux d’estomac et les colites.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que la plupart des douleurs dorsales ne sont pas causées par des maladies graves, comme le cancer ou l’arthrite. Au contraire, elles sont souvent dues au stress ou à la tension résultant d’une mauvaise posture, de positions de sommeil inconfortables et d’autres habitudes de vie.

Plusieurs pratiques et disciplines en médecine douce permettent de soulager les douleurs des TMS. Les thérapies manuelles types ostéopathie et chiropraxie sont reconnues et souvent utilisées par les patients. Pour une consultation personnalisée, réservez une séance avec un de nos praticiens certifiés à prix doux !

Voici les meilleures positions de sommeil à essayer si vous avez mal au bas du dos.

1. Dormez sur le côté avec un oreiller entre les genoux

Si vous vous sentez mal à l’aise en vous allongeant sur le dos, essayez de vous mettre sur le côté :

Laissez votre épaule droite ou gauche entrer en contact avec le matelas, ainsi que le reste de ce côté de votre corps.
Placez un oreiller entre vos genoux.
S’il y a un espace entre votre taille et le matelas, pensez à utiliser un petit oreiller à cet endroit pour un meilleur soutien.
Que vous utilisiez un seul oreiller ou que vous en choisissiez deux, vous devez résister à l’envie de toujours dormir du même côté. Un tel choix entraîne des problèmes tels qu’un déséquilibre musculaire et même une scoliose.

En quoi cette position est-elle utile ?
Dormir uniquement sur le côté ne vous fera pas vous sentir mieux. Le truc, c’est d’utiliser l’oreiller entre les genoux. L’oreiller maintiendra vos hanches, votre bassin et votre colonne vertébrale dans un meilleur alignement.

2. Dormez sur le côté en position fœtale

Si vous avez une hernie discale, vous pouvez essayer de dormir sur le côté, recroquevillé en position fœtale. Une hernie discale est une maladie du disque intervertébral. Jouant un rôle d’amortisseur entre deux vertèbres, ces disques s’usent avec le temps et peuvent parfois se déformer.
Allongez-vous sur le dos, puis roulez doucement sur le côté. Ramenez vos genoux vers votre poitrine et enroulez doucement votre torse vers vos genoux.
N’oubliez pas de changer de côté de temps en temps pour éviter tout déséquilibre.

En quoi cette position est-elle utile ?
Vos disques sont des coussins souples entre les vertèbres de votre colonne vertébrale. Une hernie se produit lorsqu’une partie d’un disque sort de son espace normal, provoquant des douleurs nerveuses, une faiblesse, etc. En mettant votre torse en position fœtale, vous ouvrez l’espace entre les vertèbres.

3. Dormez sur le ventre avec un oreiller sous l’abdomen

Vous avez peut-être entendu dire que dormir sur le ventre est en fait mauvais pour le mal de dos. C’est en partie vrai, car cela peut ajouter du stress à votre cou. Mais si vous vous trouvez en train de vous reposer sur le ventre, vous n’avez pas besoin de changer de position.
Au contraire :

  • Placez un oreiller sous votre bassin et le bas de votre abdomen pour soulager une partie de la pression exercée sur votre dos. Selon la sensation que vous ressentez dans cette position, vous pouvez ou non choisir d’utiliser un oreiller sous votre tête.

En quoi cette position est-elle utile ?
Les personnes atteintes de discopathie dégénérative peuvent tirer le plus grand bénéfice du sommeil sur le ventre avec un oreiller. Il peut soulager toute contrainte exercée sur l’espace entre vos disques.

4. Dormir sur le dos avec un oreiller sous les genoux

Pour certaines personnes, dormir sur le dos peut être la meilleure position pour soulager le mal de dos :

  • Couchez-vous sur le dos.
  • Placez un oreiller sous vos genoux et gardez votre colonne vertébrale neutre.  L’oreiller est important : il permet de conserver la courbe du bas du dos.

En quoi cette position est-elle utile ?
Lorsque vous dormez sur le dos, votre poids est uniformément réparti et réparti sur la partie la plus large de votre corps. Par conséquent, vous exercez moins de pression sur vos points de pression. Vous pouvez également obtenir un meilleur alignement de votre colonne vertébrale et de vos organes internes.

Conclusion : L’alignement est la clé

Quelle que soit la position que vous choisissez, le maintien d’un bon alignement de votre colonne vertébrale est la partie la plus importante de l’équation. Concentrez-vous plus particulièrement sur l’alignement de vos oreilles, de vos épaules et de vos hanches.

Vous remarquerez peut-être des écarts entre votre corps et le lit qui sollicitent vos muscles et votre colonne vertébrale. Vous pouvez réduire ce stress en utilisant des oreillers pour combler ces espaces.

Faites attention lorsque vous vous retournez dans le lit. Vous pouvez également vous désaligner lors des mouvements de rotation et de torsion. Bougez toujours tout votre corps ensemble, en gardant votre tronc tendu et tiré vers l’intérieur. Vous pouvez même trouver utile de ramener vos genoux vers votre poitrine lorsque vous vous retournez.

Ce qu’il faut rechercher dans un oreiller

Votre oreiller doit bercer votre tête et votre cou et aider à soutenir la partie supérieure de votre colonne vertébrale. Si vous dormez sur le dos, votre oreiller doit remplir complètement l’espace entre votre cou et le matelas. Si vous dormez sur le côté, essayez d’utiliser un oreiller plus épais pour que votre tête soit alignée avec le reste de votre corps dans cette position. Quoi que vous fassiez, ne placez pas votre oreiller sous vos épaules.

Pour les personnes qui dorment sur le dos : Vous pouvez utiliser de préférence des oreillers plus fins et ceux dont la base est rembourrée pour soutenir le cou. La mousse à mémoire de forme est un bon matériau qui se moule spécifiquement à votre propre cou.

Un oreiller à eau est une autre option qui offre un soutien ferme et complet.

Pour les personnes qui dorment sur le ventre : Vous devez vous efforcer d’utiliser l’oreiller le plus fin possible ou de ne pas utiliser d’oreiller du tout. En fait, vous pouvez essayer de dormir sur le côté tout en tenant un oreiller de corps. L’oreiller vous donnera la sensation d’avoir quelque chose contre votre ventre tout en vous aidant à aligner le reste de votre corps.

Pour les personnes qui dorment sur le côté : Vous pouvez chercher un oreiller ferme. Mieux encore, essayez d’en trouver un qui possède un gousset extra-large qui vous aidera à combler l’espace entre votre oreille et votre épaule. Et n’oubliez pas de placer un oreiller ferme entre vos genoux. Vous pouvez même substituer une serviette roulée.

Pendant que vous y êtes, n’oubliez pas de changer votre oreiller tous les 18 mois environ. Les protèges-oreillers peuvent constituer une bonne barrière, cependant les oreillers contiennent des acariens et de la moisissure. 

monia@pungao.fr

auteur monia@pungao.fr

Plus d'articles de monia@pungao.fr

Laissez un commentaire

Disponibilités
Share via
Copy link
Powered by Social Snap