La prévention santé ou comment ne pas être malade ? - Pungao
Les petites pensées de RoxaneSanté

La prévention santé ou comment ne pas être malade ?

Ecrit par 30 juillet 2020août 4th, 2020Aucun commentaire
bouger

Si on pouvait voir à l’intérieur de notre corps…. On agirait différemment. Cigarettes, alcool, malbouffe, stress, manque de sommeil, pollution, imaginez la liste exhaustive et vous aurez le fabuleux cocktail que nous donnons à notre corps, parfois quotidiennement. Ces véritables poisons finissent par l’endommager. Tel le tableau de bord d’une voiture, il active ses signaux quand ça ne va pas. Pour éviter la casse, pensez à la prévention santé.

La prévention santé, c’est quoi ?

Parait-il qu’on récolte ce que l’on sème, et que la récolte de la santé se ferait vers 50 ans. Alors nous, les jeunes, avons-nous réellement envie de semer tant de mauvaises graines ? C’est un peu ça, la prévention santé. Semer les bonnes graines, préserver son corps et son mental pour préserver sa santé et voir ses enfants et petits-enfants grandir. La prévention santé, ce sont les actions quotidiennes à faire pour éviter de développer certaines maladies.

La prévention est encore difficilement comprise dans la culture française. Quand j’annonce que j’ai pris RDV chez l’ostéo, la première question est « Ah bon, tu as mal au dos ? ». Non. C’est justement car je n’ai pas mal au dos que j’y vais, et que j’y vais régulièrement que je n’ai pas mal au dos. J’ai choisi de me placer dans ce cercle vertueux, afin d’éviter de me retrouver bloquée. Tous les ostéopathes, naturopathes, sophrologues, réflexologues etc vous le diront : consultez avant d’avoir mal, en prévention ! Et ce n’est pas pour se faire des sous en plus, car un problème de dos nécessite facilement 10 séances d’ostéo en quelques semaines, tandis qu’une prévention en nécessite… 1 à 2 par an.

 

Comment être dans la prévention santé concrètement ?

De mon point de vue, la prévention n’est pas la privation. On ne vous demande pas d’arrêter les planches de charcuterie avec votre verre de vin, ce serait d’ailleurs contreproductif car générateur de frustration et potentiellement, de mauvaises émotions et de stress. (On préférera quand même le vin rouge pour le tanin). Essayez quand même de ne pas manger tous les soirs une planche de charcut’ et de ne pas terminer la bouteille.

Je vous remémore ici les basiques de la prévention, avec quelques conseils maison en plus.

Dormir plus, dormir mieux

bien dormir

Haltes les couchers tardifs… Le sommeil est trop négligé et pourtant si important. Durant la journée, ¼ des Français somnolent et 80% ont des coups de barres. Malheureusement, le manque de sommeil engendre divers troubles : risques d’accidents du travail, stress, grignotages, perte de vigilance… La journée est longue et éprouvante.

Profiter d’un sommeil réparateur est un aujourd’hui un luxe. Entre insomnies, troubles du rythme de sommeil, apnée du sommeil… 42% des Français n’ont pas le sommeil réparateur nécessaire à la préservation de leur santé. Les causes les plus courantes : le stress et l’environnement (lumière, bruit…). Pour ceux qui ont la réelle possibilité de se coucher plus tôt, faites ça pour vous.

Les astuces :

  • Profitez des vacances pour connaitre votre rythme de sommeil. Après quelques jours de repos afin de rattraper les éventuelles heures en retard, regardez votre heure de coucher et votre heure de lever naturelle afin de connaitre le nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin. Certains sont en forme avec 5h (les chanceux), d’autres auront besoin de 9h. Respectez votre corps et ses cycles.
  • Nous ne pouvons pas choisir de dormir moins que ce que notre corps a besoin. Cependant, nous pouvons influencer nos heures de sommeil avec notre hygiène de vie globale. Adopter une alimentation saine, augmenter significativement sa dose de vitamines et antioxydant aide par exemple à dormir moins ! Testé et approuvé.

 

Manger varié

alimentation saine

Comme pour l’exemple de la planche de charcuterie, une alimentation saine ne passe pas que par manger des graines et boire des tisanes. Encore trop peu de gens doutent du pouvoir de l’alimentation sur notre santé. Saviez-vous que 30 à 40% des cancers peuvent être évités grâce à l’alimentation ? Jusqu’à 50% pour les cancers du sein, 70% pour les cancers du côlon et 30% pour celui du poumon, indépendamment de l’arrêt du tabac !  Une bonne alimentation prévient également les risques d’AVC, d’infarctus… La prévention passe donc par l’alimentation.

Les astuces :

  • Manger de tout, mélanger ce qu’on aime à ce qu’on aime moins.
  • Diminuer la viande, même blanche. Votre corps et la planète vous remercieront
  • Consommez des légumes le midi et le soir. L’été est propice aux belles salades, faites-vous plaisir ! Mangez en priorité ce que vous aimez moins pour finir par le meilleur de votre assiette.
  • Manger léger le soir
  • Petit déjeuner si on en a envie, écouter son corps. Si on ne petit déjeune pas, en profiter pour faire le jeûne intermittent (pas de petit déjeuner, café, thé eau et tisane autorisés sans sucre). Éviter le sucre au petit déjeuner (confiture, jus, pain blanc… le sucre est l’ennemi). Un petit déjeuner trop sucré stimule la production d’insuline et donne des envies de sucre, génère des coups de fatigue, des fringales. Switcher sur un petit déjeuner salé si possible. Pourquoi pas un œuf ?

 

Bouger

Marche quotidienne et/ou sessions sportives plusieurs fois par semaine. Le sport est une excellente pratique de prévention des maladies et de bonheur instantané !

Notre corps n’est pas fait pour rester assis sur une chaise ou un canapé toute la journée.

De nombreuses applications et activités permettent de se bouger, se dépenser afin de se sentir mieux dans son corps. Ancienne peu sportive, l’activité physique fait désormais partie de mon quotidien ! Au-delà des bienfaits sur la santé et le physique, pratiquer une activité sportive change littéralement notre état d’esprit : confiance en soi, motivation, autodiscipline, challenge… On repousse ses limites, et on aime ça !

Les astuces :

  • Le HIIT. Fan de cette activité : cardio intense en 15 min, 3 fois par semaine. Le gros avantage est que les séances sont toujours différentes, les contenus sont gratuits (des tonnes de HIIT sur Youtube) et vous n’avez pas besoin de matériel.
  • Classpass : pour découvrir différentes d’activités sportives tous les mois : Yoga (oui le Yoga c’est du sport), cardio, box, escalade, piscine… Vous payez un abonnement pour acheter des crédits que vous utilisez dans les différentes salles où vous allez. Idéal pour trouver le sport que vous aimez !
  • Pour ceux qui n’aiment pas courir ou préfèrent des activités plus douces, la marche rapide est idéale !

 

S’hydrater

Boire boire et boire ! Je suis toujours étonnée des meetings et événements où bon nombre de participants passent la journée sans boire ou presque. L’eau est VITALE.

Les astuces :

  • Un grand premier grand verre d’eau le matin est un bon moyen de se réveiller.
  • Éviter de boire pendant les repas pour ne pas diluer les sucs gastriques et perturber la digestion.
  • Boire en petites gorgées afin que l’eau soit retenue dans nos cellules.

Ralentir et se relaxer

Même si les environnements stressants personnels ou professionnels sont des facteurs de stress parfois intenses, nous pouvons tout à fait apprendre à créer notre bulle de sérénité où nul ne peut nous atteindre. Juste être soi avec soi-même.

Les astuces :

  • D’autres activités comme le coloriage ou le jardinage sont géniales pour ne penser à rien et ralentir le rythme. Pas évident cependant de sortir ses crayons ou son tuyau d’arrosage quand notre manager nous met la pression au travail !
  • Quelques exercices de méditation pleine conscience ou de sophrologie sont d’excellents moyens d’apprendre à créer sa bulle.

 

Doucement mais surement

Le corps et le cerveau n’aiment pas trop le changement, d’où l’expression « Il faut 21 jours pour créer une habitude ». Si vous avez plusieurs champs d’amélioration (sommeil, alimentation et sport par exemple), je vous conseille de commencer par celui qui a le plus d’importance pour vous pendant les 21 premiers jours.

Découpez ces 21 jours en tranches d’une semaine si plusieurs changements sont présents dans un champ. Si vous choisissez « Manger mieux », cela peut être « Diminuer le sucre au petit déjeuner” la semaine 1, ajouter ensuite « Manger léger » la semaine 2 puis  « Diminuer ma consommation de viande» la semaine 3. Une fois ces habitudes établies, passez au champ suivant (Mieux dormir) pendant 21 jours tout en gardant les anciennes habitudes, etc. Cela vous permettra d’inclure plus durablement ces nouvelles habitudes saines.

 

La prévention santé va de pair avec la génétique. Certaines personnes fumeront toute leur vie sans cancer, tandis que de jeunes enfants développerons une leucémie. Faire attention à sa santé n’est donc une garantie de ne pas avoir de maladie, mais cela permet de mettre toutes les chances de votre côté pour vivre plus longtemps, en bonne santé.

 

Laissez un commentaire

Disponibilités
Share via
Copy link
Powered by Social Snap