Vitamine D et Covid19 : Prenez le soleil ! pungao.fr
Médecine douce

COVID19 : Prenez le soleil !

Ecrit par 28 mai 2020Aucun commentaire
soleil vitamine d

Nous avons tous lu et entendu beaucoup de choses ces trois derniers mois sur les virus, les anticorps, les tests, les traitements et la prévention de la COVID-19.  Une étude sur la vitamine D et le COVID19 est sortie récemment.

 

L’importance de la vitamine D sur notre santé

La vitamine D est connue depuis longtemps pour son rôle dans la santé des os, du cœur, de l’humeur et même du système immunitaire.  Mais aujourd’hui, de plus en plus de preuves témoignent de la corrélation entre cette vitamine et développement d’une infection COVID, ainsi que de la gravité de la maladie.

Cette vitamine est importante pour ce que l’on appelle l’immunité innée et renforce la fonction immunitaire contre les maladies virales. Nous savons également qu’elle a un effet immuno-modulateur et peut réduire l’inflammation.

 

Vitamine D et COVID19, plusieurs études menées

Dans certaines études de laboratoire portant sur des cellules respiratoires, certains des effets de la vitamine D ont été documentés.  En outre, il a été détecté qu’avec des niveaux plus faibles de cette vitamine , on peut être plus susceptible de contracter des infections respiratoires.  Il existe maintenant des preuves que cela est vrai chez les patients atteints de COVID-19.  Dans une étude réalisée dans trois différents hôpitaux d’Asie du Sud, la carence en vitamine D était beaucoup plus fréquente chez les personnes souffrant d’une maladie COVID-19 que chez celles qui étaient légèrement malades.  Plus précisément, le risque de maladie grave était huit fois plus élevé chez les personnes souffrant d’une carence en vitamine D que chez celles qui n’en souffraient pas.

 

Où trouver cette vitamine ?

 

source de vitamine D

La meilleure source est l’exposition au soleil.  Cela entraîne une augmentation de la synthèse de la vitamine dans la peau.  Bien que nous passions plus de temps à l’intérieur – aussi bien en hiver qu’en dehors des heures de travail – il est encore plus important de prêter attention à la vitamine D. En été et au printemps, 12 à 20 minutes par jour sont recommandées pour synthétiser la vitamine, contre 2h par jour en hiver.

Les sources alimentaires étant petites, la supplémentation devient la méthode la plus cohérente pour assurer des niveaux adéquats.  Vous pouvez consommer  suffisamment de cette vitamine sous forme de pilule à raison de 2 000 UI par jour.  Certains individus auront besoin de plus, au moins pendant 3 mois, s’ils sont effectivement déficients ou insuffisants en vitamine D, ce qui est déterminé par un test sanguin. Vous pouvez également consulter les étiquettes des aliments qui indiquent la teneur en vitamine D. Les sources alimentaires qui contiennent le plus de cette vitamine  (mais pas nécessairement beaucoup) sont les poissons gras (huile de foie de morue, hareng, maquereaux, saumon…), les œufs, les champignons séchés au soleil…

Des essais cliniques sont panifiés afin d’affirmer ou réfuter l’utilité de la supplémentation de vitamine D dans le risque de développer des infections COVID-19, ainsi que dans la réduction de la gravité de la maladie.

 

S’il est recommandé de s’exposer au soleil pour ses effets bénéfiques sur la synthèse de la vitamine, une exposition prolongée au soleil est néanmoins dangereuse. N’oubliez pas de vous protéger.

Laissez un commentaire

Disponibilités
Share via
Copy link
Powered by Social Snap